Horaires d'ouverture du secrétariat au stade : Lundi 15h - 18h et Mercredi 15h - 18h

Le Mot du Président

Bonjour à tous et à toutes,
joueurs, joueuses, parents, dirigeants, dirigeantes, éducateurs, éducatrices, arbitres, partenaires, supporters et amis du club.
Pour s’investir bénévolement dans toute association, qu’elle soit, sportive, culturelle, caritative, etc.  , il faut avoir quelque part au fond de soi, génétiquement ou pas, tout simplement ce qui s’appelle communément « la fibre »… Demain, après-demain, si nous pouvions simplement et spontanément nous communiquer ce super virus qu’est la bienveillance de part le bénévolat…
Aujourd’hui, de part nos comportements individualistes formatés et sponsorisés par notre société de consommation, il est très compliqué pour un président de club, et de toute association, d’inverser une tendance avec laquelle il faut simplement se résoudre à composer aujourd’hui.
C’est un travail au quotidien que j’exerce au sein du club depuis de nombreuses années et j’entends bien ne pas lâcher l’affaire sur ce point.
Je vous invite donc tous à soutenir  le nouvel équipage qui m’accompagne pour orienter  le vaisseau OSF  vers un cap serein et ambitieux. Je remercie sincèrement les nouveaux membres du Comité Directeur  que j’ai sollicité ces dernières semaines et qui m’ont répondu favorablement.
Bigouden d’origine, nantais depuis 1986 et orvaltais depuis 30 ans, avec un petit passé de joueur   régional amateur, je m’inscris dans l’esprit des précédents présidents d’Orvault SF .
Avec mon esprit professionnel d’informaticien cartésien et pragmatique, je reste, dans l’âme, toujours un éducateur bénévole, proche du terrain et de tous les licenciés d’Orvault SF. J’ai mes convictions et surtout de nouvelles  ambitions pour le club. Pour négocier favorablement le virage actuellement devant nous, il faut certes de bons pilotes, mais surtout savoir chausser les bons pneus au bon moment en fonction de la météo.
Nous vivons tous ensemble en ce moment une période inédite pour notre société et particulièrement pour notre sport favori.  La vigilance et la prudence sont les maitres mots depuis plusieurs mois et certainement encore pour plusieurs semaines. Pour la santé de nous tous, de nos proches, pour le maintien de l’activité sportive, pour nos jeunes,  chacun d’entre nous se doit d’être responsable au quotidien et  respecter les consignes qui sont les nôtres aujourd’hui face à la crise sanitaire, à l’intérieur comme à l’extérieur du club.
Toutes nos équipes masculines et féminines ont pu reprendre le chemin des terrains pour le plus grand plaisir de tous. J’espère profondément que nous ne connaissions pas une saison tronquée comme la précédente.
Aujourd’hui, après quelques semaines de transition, tout se met en place pour réussir une belle saison 2020-2021 grâce à nos 500 licencié-e-s. J’augure de biens meilleures conditions pour 2021-2022 et nous nous devons d’être prêts pour le soi-disant monde « d’après ».
Sans certitudes à très court terme, chaque club amateur doit aujourd’hui s’adapter quasiment chaque semaine.
Le club a opté pour une stricte maitrise financière de son budget 2020-2021 avec, certes, des restrictions que j’aurais bien évidemment souhaité éviter si possible. C’était ma condition incontournable pour ma prise de décision favorable à la présidence d’Orvault SF, réfléchie durant plusieurs semaines de confinement.
Le Minimondial 2020 n’a pu avoir lieu, la Fête du Club organisée habituellement par nos joueurs loisirs OGB, déjà repoussée de mars en novembre, n’aura également pas lieu, la Freb Cup de Noel sous sa forme connue n’aura pas lieu non plus, mais nous travaillons sur un plan B qui sera communiqué dans les jours à venir.  Nous réfléchissons bien évidemment aussi sur la perspective (ou pas) d’un Minimondial 2021 sous plusieurs formes.
Nous avançons tous ensemble pas à pas, avec prudence, mais avec  sérénité.
Pour terminer, je ne peux qu’avoir un immense remerciement à adresser à Florent THOMAS , Président du club durant ces 12 dernières années, pour son œuvre hors normes, pour notre étroite collaboration, bref.. Il faudrait un livre pour relater ses années de présidence. A suivre.
Bonne saison à tous,
Jean-Michel LE COZ,
Top